Pourquoi ce blog ?

Publié le par construction-chaudiere-broyat-branches.over-blog.com

Bonjour et bienvenue à tous les lecteurs de ce blog.

 

J'ai créé ce blog pour partager mon expérience de la construction amateur d'une chaudière chauffage central avec production d'eau chaude et également dialoguer avec d'autres constructeurs amateurs ou personnes s'intéressant à obtenir un plus ou moins grande autonomie énergétique.

Merci de laisser vos commentaires ou m'écrire à 178jules@gmail.com, réponse assuré si discussion positive.

 

Mon parcourt professionnel:

1er métier: ajusteur mécanicien avec un CAP

2ème métier Automaticien, d'abord en pneumatique, puis en hydraulique et en électrotechnique (relais electromécaniques)

3ème métier : Enseignant dans les disciplines du second métier (dans le privé, à l'Aforp - Afortec)

4ème métier: création d'une entreprise d'espaces verts, parcs et jardins

5ème métier: Retraité et webmaster en autoentreprise (création et référencement de sites internet)

 

Pourquoi je me suis intéressé à la construction amateur d'une chaudière?

Né pendant la guerre, j'ai dans ma jeunesse été habitué à recherché l'économie. Mon entreprise d'espace verts me fournissait du bois, que je n'avais pas souvent le temps d'utiliser dans la chaudière, et des branches que je jetais en décharge (payant) ou brulais dehors (avec problèmes de voisinage).

 

Fort de mes métiers (mécanique et automatisme) j'ai pensé à créer une chaudière à amenage automatique, après avoir construit un broyeur à branches.

 

Première automatisation:

 

Mon chauffage était réalisé avec une chaudière et un brûleur à fuel (CF), avec production d'eau chaude (récupération par un beau frère plombier chauffagiste)

J'ai acheté après le premier choc pétrolier une chaudière à bois Morvand (CB), bûches de 60 cm.

Cheminée installée avec conduits séparés, indispensable d'après mon B.F.

Couplage hydraulique des 2 chaudières (CF & CB) et couplage électrique:

En l'absence de chauffage bois, c'est CF qui fonctionne, si CB monte en température, CF s'arrête, si CB s'arrête, CF repart.

Possibilité de fournir les plan électrique et hydrauliques sur demande.

 

Prochain article: les essai d'amenage automatique en continu de broyat de branches.

D. Minart

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article